Tanakh – Le verset du jour | Bereishis 4.16

« Sortir de la présence de Dieu, selon le Midrash Rabba, est impossible, puisque Dieu est partout. Ce verset est donc à propos de la tromperie, l’hypocrisie, la fausse repentance.
Pour illustrer ce verset je suggère « Le Mensonge » de Giovanni Bellini (1430-1516), de la Renaissance italienne. « Le Mensonge » – une des ses quatre allégories- est illustré par un homme sortant d’une coquille, représentant la tortuosité des mensonges, en assaillant un ermite qui essaie de suivre la voie de la sagesse. » (Vasco Cruz)

Lisez à haute voix le verset translitéré et essayez de faire correspondre chaque mot avec sa traduction. Si vous savez lire les caractères hébreux, vous pouvez également apprécier le texte original et sa traduction en yiddish par Yehoyesh (Shloyme Blumgarten).
Bereyshis 4.16.

וַיֵּ֥צֵא קַ֖יִן מִלִּפְנֵ֣י יְהוָ֑ה וַיֵּ֥שֶׁב בְּאֶֽרֶץ־נ֖וֹד קִדְמַת־עֵֽדֶן׃

און קַיִן איז אַװעקגעגאַנגען פֿון פֿאַר גאָט, און האָט זיך באַזעצט אין לאַנד נוֹד, אין מזרח פֿון עֵדֶן.

un kain iz avekgegangen fun far got, un hot zikh bazetst in land nod, in mizrekh fun eyden.

Et Caïn s’en alla de devant Dieu, et s’installa dans le pays d’Errance, à l’est d’Eden.