Tanakh – Le verset du jour | Bereishis 4.7

L’ami Vasco Cruz nous propose son illustration avec ce commentaire:
« Ce verset est très intéressant, Dieu avertit Caïn qu’il est possible d’interférer avec les désirs. Ma suggestion pour l’illustration est une belle gravure d’Albrecht Dürer (1471-1528), Le Chevalier, la Mort et le Diable. Le Chevalier marche hardiment face aux menaces et aux tentations, un courage qui a manqué a Caïn qui a choisi de ne pas faire face à son désir de destruction. »

Lisez à haute voix le verset translitéré et essayez de faire correspondre chaque mot avec sa traduction. Si vous savez lire les caractères hébreux, vous pouvez également apprécier le texte original et sa traduction en yiddish par Yehoyesh (Shloyme Blumgarten).
Bereyshis 4.7.

הֲל֤וֹא אִם־תֵּיטִיב֙ שְׂאֵ֔ת וְאִם֙ לֹ֣א תֵיטִ֔יב לַפֶּ֖תַח חַטָּ֣את רֹבֵ֑ץ וְאֵלֶ֙יךָ֙ תְּשׁ֣וּקָת֔וֹ וְאַתָּ֖ה תִּמְשָׁל־בּֽוֹ׃

פֿאַר װאָר, אױב דו װעסט גוטס טאָן װעסטו אױפֿגענומען װערן, און אױב דו װעסט ניט גוטס טאָן, הױערט די זינד בײַ דער טיר; און צו דיר איז אי רגלוסטונג, אָבער דו קענסט געװעלטיקן איבעראיר.

far vor, oyb du vest guts ton vestu oyfgenumen vern, un oyb du vest nit guts ton, hoyert di zind bay der tir; un tsu dir iz ir glustung, ober du kenst geveltikn iber ir.

En vérité, si tu fais le bien tu seras accepté, et si tu ne fais pas le bien, le péché s’accroupit devant la porte; et son désir est en toi mais tu peux le dominer.