Dans une mercerie de Yosef Tunkel, dit « Der Tunkeler » par Samy Staroswiecki