Tanakh – Le verset du jour | Bereishis 4.23

« L’exégèse juive de la scène décrite dans ce verset semble avoir été populaire parmi les chrétiens au Moyen Age. Elle apparaît avec des variations dans des éditions de la Bible, des peintures, des tapisseries et des vitraux.
Cain a vieilli et est devenu un vagabond. Lemech aime la chasse mais est a perdu la vue à cause de la vieillesse et pour cette raison marche avec un jeune garçon pour le conduire sur le chemin. Sur l’indication du garçon, qui pense avoir vu un animal, Lemech tire une flèche et tue Caïn qui se cachait dans les buissons. Ce jeune garçon, selon certaines sources, est Tubal-Caïn. Lemech se rend compte qu’il a tué son grand-père, serre la tête de son fils entre ses mains, le tuant à son tour.


Illustrations: 
Bible Morgan, créée en France au 13ème siècle.
Vitraux allemands exposés au Musée de l’Ermitage de Saint-Petersbourg. »
(Vasco Cruz)

Lisez à haute voix le verset translitéré et essayez de faire correspondre chaque mot avec sa traduction. Si vous savez lire les caractères hébreux, vous pouvez également apprécier le texte original et sa traduction en yiddish par Yehoyesh (Shloyme Blumgarten).
Bereyshis 4.23.

וַיֹּ֨אמֶר לֶ֜מֶךְ לְנָשָׁ֗יו עָדָ֤ה וְצִלָּה֙ שְׁמַ֣עַן קוֹלִ֔י נְשֵׁ֣י לֶ֔מֶךְ הַאְזֵ֖נָּה אִמְרָתִ֑י כִּ֣י אִ֤ישׁ הָרַ֙גְתִּי֙ לְפִצְעִ֔י וְיֶ֖לֶד לְחַבֻּרָתִֽי׃

און לֶמֶך האָט געזאָגט צו זײַנע װײַבער: עָדָה און צִלָה, הערט מײַן קָול, װײַבער פֿון לֶמֶכן, פֿאַרנעמט מײַן װאָרט; װאָרום איך הרגע אַ מאַן פֿאַר מײַן װוּנד,און אַ ייִנגל פֿאַר מײַן בײַל;

un lemekh hot gezogt tsu zayne vayber:odoh un tsiloh, hert mayn kol, vayber fun lemekhn, farnemt mayn vort; vorum ikh harge a man far mayn vund, un a yingl far mayn bayl;

Et Lemech dit à ses femmes: Adah et Tsilah, écoutez ma voix; femmes de Lemech, entendez ma parole; car j’ai tué un homme pour ma blessure, et un garçon pour ma meurtrissure.